Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

ETRE NOIR, LA MÉLANINE CETTE BENEDICTION DIVINE

www.la-melanine-une-benediction.com

Lisez le livre ''Les Noirs 1ers Européens''.

Vendu par la librairie Tamery à Paris. La vraie Histoire des Noirs en Europe. 3è édition

AIDEZ LES NOIRS DE LA DIASPORA ET EN AFRIQUE EN RECOMMENDANT CE SITE A VOS AMIS, ACHETEZ LE LIVRE. LES BENEFICES DE LA VENTE SONT UTILISES POUR EUX. MERCI DE VOTRE COMPREHENSION


RACISME ANTI NOIR

Qu'est-ce que le racisme?

« Selon des sources 'Albinos, du dictionnaire Merriam-Webster: 1 -Le racisme est la conviction que la race est le principal déterminant des capacités et des traits humains et que les différences raciales produisent la supériorité inhérente d'une race particulière.

Mais si tel est le cas : que les Blancs croient qu’ils sont intrinsèquement supérieurs, pourquoi alors craindre et interdire de rivaliser avec les Noirs alors que la croyance supposée indiquerait une «victoire facile»?

Pourquoi chercher des occasions d'assassiner et de maltraiter les nègres humbles, alors que la magnanimité du supérieur devrait clairement dicter la pitié et la tolérance?

Alors, qu'est le racisme? Globalement, le racisme est en réalité une névrose de transfert, grâce à laquelle les Albinos parviennent à surmonter leurs sentiments de faiblesse et d'incapacité dus à leur albinisme, en créant une classe encore plus faible qu'eux. Ceci est accompli en induisant ces sentiments de faiblesse et d'incapacité chez les autres, par le recours à la violence, aux mensonge, aux abus. Ainsi, ils peuvent se sentir bien dans leur peau et dans leur état, en abusant de ceux sur lesquels ils ont acquis pouvoir et contrôle.

Les albinos ne peuvent nullement endurer ni le soleil, ni la soif.

Comment pourraient-il travailler dans les champs - sauf dans les régions septentrionales sans être brûlés par le soleil?

Un seul moyen: forcer une personne «pigmentée» à le faire pour eux! Voici la raison de l'esclavage!

Coups de soleil

Afrique-USA : « Si Dieu voulait que les Blancs et les Noirs soient les mêmes, il nous aurait créés avec la même couleur et l'intelligence », pense exagérément Donald Trump

Ces paroles prouvent que les blancs ne connaissent pas leur vraie histoire

Cancer de la peau suite à expositions prolongées au soleil (début)

Suprématie blanche; L'homme blanc représente tous les personnages de l'histoire.Les blancs ne connaissent pas leur vraie histoire. A nous de la leur apprendre

Esclavage

Rendre l'Amérique à nouveau blanche". Le blanc domine par la violence et les mensonges. Voilà les bases de son histoire. La suprématie blanche se nourrit de mensonges pour faire comprendre aux blancs qu'ils sont supérieurs et aux noirs qu'ils sont inférieurs. IL EST PLUS QUE TEMPS QUE NOUS NOIRS RELEVONS LA TETE Les noirs ont participé très fortement à la construction de l'Amérique depuis sous l'esclavage.-

Tarzan porte drapeau de la suprématie blanche

Le racisme anti-noir est un phénomène mondial à l'ordre du jour et présent dans tous les pays blancs et jaunes de la planète.

Nous avons toujours su que le racisme était un mécanisme «d'autodéfense» mis au point par les albinos européens pour éviter la concurrence directe avec les Noirs. Leur logique étant que s'ils pouvaient empêcher les Noirs d'entrer dans les affaires, le sport et d'autres activités, sous prétexte de leur «infériorité», ces derniers n'auraient pas à leur faire concurrence et à exposer la propre «infériorité» des blancs.

Sans surprise, ils ont prouvé qu'ils avaient raison, les Noirs ont excellé dans tous les domaines, qu'ils soient sportifs ou intellectuels, dans toutes les activités auxquelles ils avaient accès.

C'est ce mécanisme d'autodéfense qui a poussé les albinos guidés par la peur des noirs, à les discréditer en les présentant comme des êtres inférieurs, à faible QI, animaux, grossiers, non éduqués, pauvres, drogués, atteints de maladies contagieuses telles que le Sida, Ebola : maladies inventées dans leurs laboratoires afin de réduire la population noire. Concernant la pauvreté ils l'ont fabriquée par le pillage organisé de l'Afrique et l'expulsion des villageois vers les villes après leur avoir pris leurs terres avec la complicité de gouvernements locaux fantoches à leur solde. Ces pauvres africains démunis fuyant la misère se retrouvent dans des pays comme la Libye où ils sont vendus comme esclaves, ou n'ont pas d'autre choix que de risquer leur vie en traversant la méditerrannée pour venir en Europe afin de faire des travaux subalternes que les Européens rejettent. Ils sont de ce fait encore plus méprisés.

L'attitude des leucodermes vis à vis de notre mélanine est très ambiguë et fait réfléchir. A cause de notre mélanine ils disent que nous sommes des êtres inférieurs parce que nous sommes noirs (selon eux le fait d'être noir est un signe d'infériorité) mais Ils connaissent tous les bienfaits de notre mélanine et ne sont pas en accord avec eux mêmes car ils recherchent même désespérément ce pigment sombre ; Ils se couchent au soleil pour bronzer même si le soleil les brûle voire peut les tuer, ils sont organisés pour aller jusqu'à nous voler notre mélanine quand nous sommes morts :ils se l'injectent afin de dépasser leurs possibilités physiques, spirituelles, bronzer et rajeunir ; ils nous recherchent pour leurs équipes sportives à cause de nos performances accomplies grâce à notre mélanine. Comment analyser un tel comportement que je juge totalement incohérent. La carence en neuromélanine ne serait elle pas en cause ?

En outre ils aiment nous accuser de cannibalisme. Les images ci-dessous de noirs mourant de faim en Afrique vous montrent bien que nous préférons mourir de faim que de nous entre manger. Ces situations de famine sont dues à la déforestation, à la surexploitation et à l'épuisement de nos sols par les leucodermes pour des cultures faites à leur profit avec des salaires de misère versés aux noirs : ce sont le palmier à huile, les arachides etc; les cultures vivrières sont délaissées pour les produits importés : riz, parce que plus chères. Les noirs sont aussi chassés de leurs terres ancestrales pour l'exploitation des matières 1eres de leurs sols bradées à l'Occident. 

Afrique pillée : misère

Afrique pillée : Famine

Afrique pillée Famine

Ce racisme anti noir mondial se développe de plus en plus sur tous les continents, même chez les peuples à peau très basanée et noire comme l'inde.Ces pays eux mêmes ont été colonisés par l'Europe et imitent les albinos dans leurs comportements racistes du fait que le plus fort est toujours celui qui a de l'influence et est suivi comme exemple. Je relate des incidents parfois mortels dont les noirs sont victimes dans ces pays :

En Europe les noirs savent la galère qu'ils vivent quand ils sont à la recherche d'un emploi, d'un logement. Le comportement des blancs leur fait comprendre qu'ils sont des étrangers, je cite«Vous savez que vous êtes noir quand, bien qu’issu de plusieurs dizaines de générations françaises (1830 côté Antilles et 1453 côté «gaulois»), il vous faut toujours justifier de votre nationalité française.»


Diarra, étudiante en médecine : «Tu sais que tu es noire en France quand on te demande en permanence si, "quand tu auras fini tes études tu retourneras dans ton pays", sachant que je suis née et que j’ai grandi en France. A plusieurs reprises, les familles de patients m’ont prise pour l’aide-soignante et m’ont demandé de ramener le bassin à leur proche ou de leur faire la toilette…»

-Aurore, installée à Londres : «Tu sais que tu es noire en France quand tes "camarades" blancs de la fac n’arrêtent pas de te demander : "Mais comment ça se fait que ton nom de famille soit français alors que tu es noire ?". Je vis maintenant à Londres où personne ne m’a jamais interrogée sur mon nom de famille. Pour les Britanniques, je suis française. Jamais mes amis anglophones noirs qui portent des noms de famille anglais, écossais ou irlandais ne se sont fait interroger par leurs compatriotes blancs sur l’origine de leur nom. Parce que, pour eux, ces Noirs sont britanniques à part entière et c’est tout.»

Des titres de journaux qui montrent l'omniprésence mondiale du racisme anti noir tels que :

-On ne tue pas les immigrés asiatiques ou des pays de l’Est. En Italie, on tue des Noirs"

-Daisy Osakue, une jeune athlète italienne noire, a été agressée cette semaine. Nouvel épisode qui prouve que la situation des noirs en Italie est préoccupante, face à un racisme endémique. Des agressions racistes multipliées par onze en quatre ans. Trente-trois rien que ces deux derniers mois. En Italie, la situation est explosive.

Je cite d'autres titres de revues de presse :

-Victime de racisme, un prêtre noir quitte sa paroisse en Allemagne

- La justice internationale est-elle raciste?-- Le racisme anti-noir en Suisse

• Noirs très noirs, il n'y a plus d'espoir? -Etats-Unis: plus de noirs en prison en 2011 que d'esclaves en 1850. Maroc - Le calvaire des noirs dans le royaume chérifien (Maroc)

• -C’est un racisme dont on parle peu: celui dont sont victimes les populations noires dans les pays d’Afrique du Nord, et notamment du Maghreb. S’il ne date pas d’hier, la récente élection d’une Miss Algérie 2019 jugée « trop noire » pour les réseaux sociaux prouve qu’il est bien d’actualité.

-«Nos résultats indiquent que les employeurs semblent avoir une préférence pour la teinte de la peau lors de leur sélection. Peut-être à cause de l'idée répandue que les noirs à la peau claire ont plus de similitudes avec les blancs que les noirs à la peau foncée. Les blancs se sentent peut-être plus à l'aise avec des peaux claires autour d'eux.»

- L'Inde est-elle raciste? -1 févr. 2014 - C'est ce qu'affirment bon nombre d'Africains partis en Inde. Depuis plusieurs mois, les actes racistes contre la communauté noire semblent se multiplier. … :Attaques verbales ou physiques - parfois mortelles, racisme latent et quotidien : les personnes noires résidant en Inde n'ont pas la vie facile.

Le 20 mai, un Congolais, professeur de Français, est battu à mort à New Delhi. Cinq jours plus tard, un étudiant nigérian se fait tabasser par son voisin indien à Hyderabad, une ville du centre de l'Inde, après une dispute pour une place de parking.

-CHINE Témoignage. L'effroyable racisme des Chinois envers les Noirs

« …...Mais quand je me suis rendue à l’école, la première chose qu’elle m’a dite a été : ‘Oh, vous êtes noire !’ Et elle est revenue sur son offre en m’expliquant que son école ne pouvait pas embaucher une enseignante noire, car les parents et les élèves n’aimeraient pas ça. J’ai alors compris que le racisme existait aussi en Chine.”

Malgré les avantages économiques, beaucoup d’expatriés noirs se plaignent d’être victimes d’injustices dans leur vie privée et sur le marché de l’emploi à cause de préjugés tenaces qui dépeignent les Noirs comme des gens peu instruits, grossiers et pauvres. Sur certains plans, le racisme en Chine est même pire que dans les pays occidentaux

Ces témoignages de racisme mondial anti noir doivent faire comprendre aux noirs qu'il est plus que temps qu'il se prennent en main pour se faire respecter et faire connaître les civilisations dans le monde bâties grâce à leur mélanine et ne pas faire comme beaucoup qui préfèrent ou se blanchir la peau ou rechercher une femme blanche. Ces deux actions étant l'expression du rejet de sa personne, de sa race et de sa culture.

J'ai aussi souvent constaté que les personnes basanées ou asiatiques étaient souvent plus racistes envers les noirs que les leucodermes. J'ai moi-même été victime d'attitude raciste de la part de chauffeurs de taxi basanés en Italie, en Allemagne, à New york.

Ce racisme anti noir se mesure une nouvelle fois par les 2 peintures de noir ci dessous faites par des peintres leucodermes et donnant une image dévalorisante et très méprisante de nous afin de justifier l'esclavage et le mépris envers notre race.Du 14 sep au 29 décembre 2019 ces 2 tableaux ainsi que d'autres ont été exposées au Memorial Act de la guadeloupe sous le nom Le Modèle Noir J'ai relevé la phrase suivante dans la revue antillaise « Nouvelles » du 30 août « Le mémorial Acte avec Le modèle Noir poursuit l'une de ses missions définies par son président : '' éveiller les consciences et faire des Guadeloupéens des citoyens éclairés en leur donnant accès à des chefs d’œuvre alors qu'historiquement et géographiquement cette opportunité leur était niée''. J'espère que cette exposition aidera nos consciences à s'éveiller dans le sens positif et n'être plus aveugles de ces attaques que les albinos nous lancent constamment et de façon subtile. La page de couverture des pages jaunes 2018/2019 dit par elle même les intentions inavouées des albinos en Guadeloupe.    

Exposition modèle noir

Exposition modèle noir

Pages blanches guadeloupe

Miss Algérie 2019, jugée trop noire par les réseaux sociaux

Italie :Daisy Osakue, une jeune athlète italienne noire, a été agressée

Chine : Expo où les noirs sont comparés aux animaux

Racisme

Racisme

USA: Un policier blanc tue un noir non armé qui fuit

Inde : Africains poursuivis par une foule dans le métro

Racisme

D’autre part je mets en garde mes frères et sœurs noirs contre les absurdités mensongères véhiculées par les albinos et dans leurs livres prétendant que les africains ont vendu leurs frères aux blancs afin qu’ils soient réduits en esclavage à travers la traite négrière ; absurdités répétées par certains auteurs et personnalités noirs agissant en laquais des blancs ou par manque d’informations sur ce sujet. Réfléchissons ensemble sur cette question : les blancs venaient en Afrique armés jusqu’aux dents pour chercher des noirs, ils venaient dans des navires de guerre : des galions très armés en canons alors qu’ils savaient que les noirs disposaient de flèches, de lances et de sagaies, armes très légères auprès de leurs lourds armements. Pourquoi ? c’est parce qu’il y avait une résistance acharnée, les noirs ne se laissant pas faire. Effectivement, il y a eu des batailles qui n’ont pas toujours été à l’avantage des blancs malgré leur artillerie lourde.


Toujours concernant la traite négrière, vous avez lu ou entendu parler de roitelets africains qui en Afrique capturaient des noirs à travers des razzias négrières pour les vendre aux blancs. Ces roitelets étaient des enfants bâtards que des portugais avaient eu avec des africaines; donc des métis, ils portaient des noms portugais, aucun n’avait de noms africains. Encore un guet-apens des blancs  pour faire croire que les noirs leur vendaient leurs frères.


J’ai entendu dernièrement le journaliste économiste bien connu P. Jovanovic, homme de couleur, répéter ces sottises sur la vente des noirs par leurs frères. Pourquoi les albinos aiment véhiculer ce message ? Afin de se réhabiliter de ces crimes odieux commis contre les noirs, Ils veulent montrer qu’eux n’étaient pas si mauvais et que ce sont les noirs qui leur emmenaient leurs frères. Des propos de ce genre ont été créés par les albinos envers les amérindiens Arawaks des Antilles qui ont été exterminés par eux. Ces propos prétendaient que les Arawaks avaient exterminé les amérindiens premiers habitants de ces îles afin de prendre leurs terres. Encore une façon de dire qu’ils n’étaient pas les plus mauvais et que les amérindiens avaient de toute façon été punis, donc méritaient d’avoir été à leur tour exterminés.

Je ne crois pas non plus les propos tenus par les blancs pour dire que les peuples amérindiens Incas Aztèques pratiquaient des sacrifices humains pour honorer leurs divinités ; propos très probablement tenus pour justifier le génocide à 95% de ces peuples en se présentant comme des justiciers. Tous ces peuples amérindiens étaient des peuples noirs : le noir, par essence, grâce à cette mélanine qui imprègne son cerveau et ses centres nerveux, et qui fait de lui un être sensible, civilisé ; respecte la vie humaine, animale, la nature, parce qu’il considère que tout est animé de l’esprit de Dieu auquel il voue le plus profond respect et la plus grande considération, et qui pour lui est partout. Le noir demande pardon à l’animal avant de le tuer uniquement pour se nourrir, il fait pareil à l’arbre avant de cueillir ses fruits pour se nourrir. Par contre, les leucodermes sont de grands prédateurs : et des êtres humains noirs qu’ils n’ont jamais hésité à massacrer sans scrupule, et de la nature (faune et flore) afin de satisfaire leurs désirs bassement matériels. Les Noirs n’ont jamais pratiqué de génocides ni de massacres nulle part sur la planète, même à l’Epoque où ils dominaient le monde : Ancienne Egypte.


Je rappelle que les populations amérindiennes Incas, Aztèques, Mayas ont été exterminées à 90/95% par les blancs : soit env 130 millions, je me remémore un article écrit par un journaliste blanc disant que cela était totalement faux, qu’ils étaient tous morts de la maladie du légionnaire et qu’il n’y a jamais eu de génocides des amérindiens. Propos tenus encore une fois pour se donner bonne conscience et qui prouvent un manque total de sensibilité et d’empathie et montrent un profond mépris envers le Noir. .

J’en profite pour remémorer un article fait par un journaliste occidental sur les peuples de Mélanésie qui sont noirs ; Il racontait que lorsque leurs parents étaient âgés, ils s’en débarrassaient de la façon suivante : Ils les faisaient grimper à un arbre, secouaient l’arbre, se précipitaient sur ceux qui étaient tombés et les achevaient à coups de bâtons. Quand on connait le respect et la profonde considération pour les aînés chez les noirs, on comprend tout de suite qu’il s’agit de calomnies visant à les discréditer. Par contre chez le leucoderme on ne note pas une grande considération, ni de l’amour pour leurs parents et les aînés en général. La canicule de 2007 avait fait beaucoup de morts en France, les victimes étaient surtout des personnes âgées ; il a été noté qu’un nombre important de corps de leurs parents âgés n’ont même pas été réclamés par eux et que ce sont les communes qui ont dû faire les frais des inhumations. Cette attitude dénote chez le leucoderme un manque de sensibilité, de considération, d’amour, d’empathie, un égocentrisme forcené.

Si les blancs n’hésitent pas à faire des sacrifices satanistes d’enfants dans leurs sectes diaboliques afin d’obtenir des avantages matériels, chez les noirs le respect de la vie, l’empathie et une sensibilité certaine les empêchent de s’adonner à ces pratiques.

Concernant ce sujet, ils aiment nous accuser de pratiquer de la sorcellerie ;La sorcellerie pratiquée chez les noirs n’a rien à voir avec la magie noire que les leucodermes pratiquent dans leurs sectes sataniques en Europe, aux USA ( ex :Bohemian grove en Californie) pratiques accompagnées de sacrifices humains afin que leurs partis politiques soient à la tête, que leurs grosses sociétés obtiennent des marchés souvent au détriment de leurs concurrents.

Donc nous devons être très vigilants et méfiants sur ce que les blancs racontent sur nous les noirs, surtout ne jamais répéter leurs mensonges, leur but ayant toujours été de nous dévaloriser afin de nous inférioriser.

Je cite quelques-unes des innombrables injustices flagrantes, exploitations, vols, pillages dont sont victimes les noirs de la part des blancs.

- La presse alternative (réseau international.net) de juin 2020 révèle l’existence d’une ferme en Libye dans laquelle il a été trouvé des hommes, femmes, enfants, bébés, tous noirs, enfermés dans des petites cages, ces êtres humains avaient subi des prélèvements d’organes, effectués sans anesthésie, ils étaient estropiés, certains aveugles. Il aurait été retrouvé 2 milliards d’€ en espèces dans ce lieu. Nous connaissons le commerce très rentable d’organes qui se fait des pays du Sud vers les pays occidentaux avec la complicité de ces derniers, toujours à la recherche de profits et qui ne font pas d’enquête sur la provenance de ces organes qu’ils achètent. La presse occidentale n’a pas relaté ce fait mais a parlé de charniers.

- Je vais aussi évoquer un organisation créée en 2013 soi-disant pour la défense des droits civiques des noirs aux USA et qui est « Black Lives Matter » : La vie des noirs compte. Cette organisation serait financée par des personnalités, membres très influents du Nouvel Ordre Mondial créé par les leucodermes. Le Nouvel Ordre Mondial serait issu des « Illuminati » et viserait à la domination du monde en réalisant ses plans de manière progressive à travers l'histoire. Les événements du monde seraient ainsi orchestrés par un groupe d'individus agissant dans l'ombre, porteurs d'un projet totalitaire de longue date ; ils ont comme 1er objectif de réduire la population mondiale et les noirs sont en 1ère ligne dans leur viseur. Black Lives Matter serait financée par des personnes phares du Nouvel ordre Mondial et aurait reçu entre autres 100 millions de $ de la Fondation Ford et 33 millions de$ de la fondation Soros. Le but inavoué de ce Nouvel ordre Mondial est de déchaîner des haines raciales entre blancs et noirs aux Usa ; Vous comprenez que les noirs seraient les grands perdants de ces mouvements de haine racistes car numériquement ils sont moins nombreux que les blancs et surtout ils ne disposent pas des armes que les blancs ont les moyens de se procurer. Donc avant de s’engager dans tout mouvement à caractère philanthropique, les noirs devraient se renseigner sur les organisateurs et l’origine des fonds de ces mouvements.


 

-Les noirs ont fait de très nombreuses inventions, et cela depuis sous l’esclavage ; les blancs, leurs maîtres se sont appropriées ces inventions qu’ils ont mises à leur nom en s’en attribuant la découverte.

Les noirs, savants ou inventeurs ne figurent nulle part dans le livre mondial de l'invention dont l'auteur est Valérie Anne Giscard d'Estaing fille de l'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing et recensant ceux qui ont permis les progrès de l'humanité. Ces scientifiques noirs sont « volontairement et soigneusement » oubliés par le monde bien que leurs inventions soient d'un usage divers, quotidien ; La propriété intellectuelle de beaucoup de ces inventions a été bafouée.(voir www.la-melanine-une-benediction.com Chap les inventeurs noirs).

Cette occultation volontaire et calculée de ces inventeurs noirs ne peut-elle pas être considérée comme un génocide culturel et intellectuel ? Toute découverte faite jusqu’à aujourd’hui par les noirs est volontairement occultée ; aux yeux des blancs le noir devant paraitre ignorant, inculte, servile, inférieur, de faible QI.


-Dans les musées européens : British Museum à Londres, Musée du quai Branly à Paris, pour ne citer que ceux-là, sont exposés des milliers d’artefacts : statues, figurines qui ont été volées en Afrique, Egypte, pays asiatiques, Amériques par les Européens ; Un président Egyptien avait ordonné de rapatrier celles qui venaient d’Egypte, jusqu’à ce jour cet ordre n’a jamais été exécuté, les albinos les ont conservés. Les noirs devraient s’organiser pour récupérer leurs œuvres d’art volées et exposées dans les musées dont l’entrée est payante pour les admirer.


- Je parlerai aussi de la Cour Pénale Internationale C’est une juridiction pénale internationale permanente créé en 2002 par les occidentaux, à vocation universelle, chargée de juger les personnes accusées de génocide, de crime contre l'humanité, de crime d'agression et de crime de guerre.

Je vous invite à aller sur le site https://www.justiceinfo.net/fr/tribunaux/cpi . En consultant les noms des personnes suspectées depuis la création de la CPI, vous constaterez par vous-même que cette cour semble avoir été créée pour les noirs et les arabes car toutes les personnes qui ont été inquiétées par cet organisme sont noires et arabes. Le dernier en date est l’ex président de la Côte d’Ivoire Laurent Bagbo dont le crime aurait été d’avoir dit qu’il souhaite que son pays travaille avec tout le monde, ce propos a plus que déplu à la France (la Côte d’Ivoire fait partie de la France Afrique) qui s’est dépêchée d’envoyer des forces armées qui ont renversé Mr Bagbo et mis à sa place Ouattara homme de paille du gouvernement français. La France l’a fait arrêter, juger par la CPI sous le chef d’accusation de crimes contre l’humanité, il a été emprisonné pendant plusieurs années et vient d’être acquitté, aucun chef d‘accusation n’ayant été retenu contre lui. Ironie du sort les juges et procureurs choisis par cette Cour sont très souvent des noirs.


 Par contre bien des Européens, entre autre chefs d’Etat n’ont jamais été inquiétés par la CPI pour des crimes de génocides commis dans les pays du Sud, ils n’ont acceptés qu’aucune enquête soit faite sur ce sujet. Le dernier en date est l’invasion de la Lybie et l’assassinat de Kadhafi en 2011 sous Sarkozy. Je me permets de remonter avant la création de la CPI : le génocide du Rwanda sous François Mitterrand reste une plaie béante sans explications, le génocide au Cameroun du peuple Bamiléké et bien d’autres encore.


-Je vais aussi évoquer un outil très redoutable créé par les Américains : le plan H.A.A.R.P. Outre ses nombreuses compétences très évoluées dans le domaine militaire, ce dispositif serait capable de manipuler mentalement les populations à leur insu, de contrôler le climat :de créer des tornades, cyclones, sécheresse, inondations, tremblements de terre dans certains pays visés par les occidentaux.

LA SURVIE GENETIQUE BLANCHE


Le racisme anti-noir utilisé pour assurer la survie génétique blanche

Les non blancs qui représentent l’écrasante majorité de la population mondiale sont génétiquement dominants en terme de couleur de peau comparés aux blancs génétiquement récessifs. Les Noirs ont le plus grand potentiel parmi tous les non-blancs pour réaliser l’annihilation génétique blanche. Le racisme est une stratégie de survie génétique blanche amplifiée par la carence en neuromélanine qui ferait les blancs manquer de sensibilité, d’empathie et leur donnerait des comportements destructeurs envers les non blancs, plus particulièrement les noirs parce que ces derniers ont le potentiel de mélanine le plus élevé menaçant leur survie génétique. Outre les massacres et génocides envers les peuples non-blancs, surtout noirs relatés plus haut ; Concernant les actions criminelles et discriminatoires que les blancs mènent de façon systématique contre les Noirs depuis de nombreuses années, j‘ajoute la consommation de drogue (introduite par les blancs)dans les quartiers noirs, les crimes liés à la drogue (dans les quartiers noirs, les noirs se forment en gangs qui s’entretuent ) les grossesses adolescentes, la mortalité infantile, le manque de performance académique, le chômage des noirs, l’incarcération des hommes noirs, les foyers avec un seul parent : femme célibataire, la dépendance chronique par rapport à l’Assistance Publique, la pauvreté, les sans-abris, le sida. Aujourd’hui nous assistons à une approche plus subtile de la survie génétique blanche. La destruction des hommes noirs est maintenant indirecte, si bien que les victimes masculines noires elles-mêmes participent et sont tenues responsables de leur propre mort et destruction ; les étapes qui mènent à cette destruction peuvent être retracées : le déni d’emploi à temps plein et de promotion des hommes noirs afin qu’ils puissent s’occuper correctement de leur épouse et leurs enfants ; la conséquence est qu’un grand nombre de garçons noirs grandissent sans le guidage de leur père ; cela conduit à la frustration, la dépression, l’échec scolaire. Dès cette atmosphère établie, la drogue est introduite délibérément dans la communauté noire ; elle est utilisée comme « thérapie de la rue » contre la frustration et la dépression des hommes noirs. Des armes sont alors mises à leur disposition, soi-disant pour les aider à être payés pour les ventes de drogue. Mais la stratégie cachée est de permettre aux hommes noirs de se tuer, se détruire mutuellement, et ensuite être tenus pour responsables de cette situation. On doit se rendre compte qu’aucun homme noir ne fabrique de produits chimiques utilisés comme drogue, ni ne fabrique de fusils.

Ces types pathologiques de comportement des hommes noirs qui sont des formes extrêmement problématiques de destruction individuelle et collective sont le résultat direct ou indirect d’un système fondamentalement structuré pour la survie génétique blanche localement ou mondialement. Le système de la suprématie blanche, grave injustice contre les noirs, étant utilisé comme système de force mondial et terroriste à travers la domination et l’oppression 

Réflexions sur la survie génétique de la minorité blanche

La minorité blanche représente à peine 10% de la population mondiale, les 90% sont représentés par les non-blancs (surtout noirs) alors qu'elle a représenté 32, puis 25%. Leur population est dramatiquement vieillissante. A propos de la natalité, Les leucodermes sont actuellement en dessous du taux de remplacement qui est de 2,1 enfants pour un couple ; en France il tombe à 1,8 (le taux le plus élevé en Europe) ; dans les autres pays européens ce taux est encore plus bas : Allemagne 1.4,Espagne 1.25. Vous comprenez tout naturellement que la survie de l’Europe sur le plan population ne peut être assurée que par l’immigration de non blancs. Les leucodermes disent que cette dénatalité serait due à des comportements égoïste dus à la vie moderne : les couples ne souhaitant pas sacrifier leurs loisirs et leur confort matériel à l’éducation d’enfants choisissent volontairement d’avoir 1 ou 2 enfants ou pas d’enfants dutout. Mais cette attitude ne serait pas la cause majeure.

Outre ces raisons comportementales et sociétales, il existe une autre raison biologique concernant la production de mélanine, ce pigment marron ou noir qui se trouve dans les centres nerveux et la peau.

La mélanine est présente au début de la vie : Une gaine de mélanine recouvre à la fois le sperme et l'œuf. Dans l'embryon humain, les mélanocytes (cellules pigmentaires de la peau), le cerveau et les cellules nerveuses proviennent tous du même endroit : la crête neurale (chez l'embryon : cellules qui sont à l'origine des mélanocytes, et de la majeure partie des neurones du système nerveux périphérique). Les mélanocytes ressemblent aux cellules nerveuses et sont essentiels pour transmettre l'énergie.

La mélanine absente ou insuffisante dans l'ectoderme de l'embryon précoce (blastula), agit sur le bon déroulement de la grossesse ; et la carence de ce pigment dans les organes génitaux des leucodermes provoquera des problèmes de fertilité. Il est de plus en plus courant que les femmes leucodermes sont obligées d'avoir recours à des traitements pour améliorer leur fertilité et avoir une grossesse viable. Les mélanodermes sont moins touchées par ces problèmes, en raison du niveau de mélanine plus élevés dans le fœtus et dans leurs organes génitaux.

C’est un fait bien connu que le soleil cause le cancer de la peau chez les Blancs plus que tout autre peuple sur cette Terre, mais beaucoup de gens ne réalisent pas que le soleil stérilise aussi les Blancs. Le manque de mélanine ou de pigment rend les Blancs vulnérables à la photolyse: une photolyse est une rupture des liaisons chimiques en raison de l'énergie rayonnante de la lumière (donc du soleil aussi). Ce serait la vraie raison derrière les taux de natalité bas caucasiens.

La décomposition du folate ou de l'acide folique dans le sang est essentielle à la réplication et à la reproduction des cellules. Les problèmes de fécondité éprouvés ne seraient pas comportementaux mais biologiques et ne sembleraient pas pouvoir être maîtrisés. Les niveaux de folate chutent jusqu’à 50% lorsque les blancs sont exposés au rayonnement solaire, et même à ceux des salons de bronzage. -La vitamine B9 ou acide folique (également appelé folate) est essentielle au renouvellement cellulaire ainsi qu'au développement du fœtus en cas de grossesse-.

Des allégations scientifiques prétendent que la peau blanche était une aide dans la métabolisation de la vitamine D, cependant, il a été déterminé que la mélanine est nécessaire pour la métabolisation efficace de la vitamine D et du calcium. Étant donné que la peau blanche reflète l’ensoleillement, source principale de vitamine D, l’absence d'absorption de quantités suffisantes de soleil entraîne en retour la perte en calcium des os ; en conséquence l'épuisement de la densité osseuse qui rend les caucasiens sensibles à l 'ostéoporose.

Ce défaut dans la métabolisation de la vitamine D et du calcium rend les blancs plus sensibles aux calculs rénaux que toute autre race. L'épuisement de la masse osseuse est responsable de leur faible densité osseuse. Les blancs sont également les plus sensibles aux calculs rénaux composés d'oxylate de calcium. Il est largement admis que les Noirs ont les os les plus forts de toutes les personnes, de la petite enfance à la vieillesse.

Les gènes génétiquement déficients n'apportent ABSOLUMENT AUCUN bénéfice dans la nature, dans les climats tropicaux, les climats tempérés OU les climats froids du nord.

La science et l'observation quotidienne nous disent que les Blancs ont une très faible tolérance au soleil. Trop de soleil et ils attrapent des « coups de soleil ». Si cela dure trop longtemps, ils développent un cancer de la peau. Mais le Soleil est la source d'énergie non seulement pour la Terre, mais pour tout le système solaire, toutes les galaxies dans l'Univers ont besoin de soleil. Les plantes ont besoin du soleil pour se développer, les humains ont besoin du soleil pour être en bonne santé, même le temps dépend du soleil. Alors, comment un humain naturellement évolué sur la planète Terre pourrait-il ne pas « bien tolérer » le soleil ? En fait, les « humains naturellement évolués » tolèrent très bien le soleil. Ils le font avec la « mélanine » que leur corps produit dans leur peau pour les protéger des rayons nocifs du Soleil – Ce sont les peuples noir et brun de la Terre. Les personnes noires, en tant que modèle génétique original, sont les seules personnes pleinement NORMALES de la planète. 


A propos de la survie génétique des blancs : 

Les 1ers blancs, les caucasiens car les blancs viennent du Caucase en Asie, étaient des blonds ou roux aux yeux bleus ; Suite au métissage avec les noirs 1ers européens, ce phénotype est en voie de disparition progressive et remplacé par le blanc aux yeux et cheveux brun très clair à noirs et une peau qui acquiert des capacités à bronzer. Génétiquement, le noir est dominant, le blanc récessif. Par ces évolutions, n’assistons-nous pas à une mutation génétique qui se fait naturellement avec un retour progressif des gènes noirs, le blanc étant une race beaucoup plus récente que la race noire et ayant une similarité de gènes avec la race noire car il a été créé à partir de la race noire. Vous avez déjà constaté que lorsque vous greffez une plante, au bout d’un certain temps le greffon reprend progressivement les caractéristiques du porte greffe. Je ne pense pas que les blancs pourront lutter avec succès pour assurer leur survie génétique ; en outre, quel phénotype recherchent ils : blond aux yeux bleus, brun… La Nature faisant naturellement, implacablement et inexorablement son travail de retour aux caractères génétiques originaux. En outre les statistiques de l’ONU sur la population mondiale prévoient que cette population d’ici l'année 2100 sera de couleur brune à noire. Ne serait-ce pas la réalisation des textes anciens Egyptiens  disant que le biologiste noir Yakub créateur de la race blanche avait prédit que cette race existerait 6000 ans et ensuite s’éteindrait. En conclusion, au vu de ce qui précède le racisme anti-noir n’a aucune viabilité. J’ajoute aussi ²que le soi-disant racisme anti-blanc reproché à certains noirs ne serait qu’une réaction hostile à toutes les innombrables maltraitances et injustices exercées contre les noirs par les blancs. 


Un moyen de combattre ce racisme anti-noir gratuit,

 ce sentiment de supériorité manifesté par les leucodermes, ne serait-il pas de mettre à jour les origines des races (les scientifiques sont bien informés sur ce sujet que l’intelligentsia blanche préfère taire), de la race blanche, raconter l’Histoire vraie de l’Europe. Les blancs ne souhaitant nullement que les mensonges horribles qui accablent leur Histoire ne soient révélés au grand jour, évitent soigneusement ces sujets et préfèrent s’enfermer et se griser dans une Histoire mensongère qui valorise les mythes menteurs dans lesquels ils s’enferment. Je pense que le plus important est que nous les noirs connaissions l’Histoire : la nôtre, celle des blancs et que cela soit nous qui fassions le travail de porter la vérité aux blancs. Il est impossible que notre Histoire continue d’être occultée, et ignorée par nous ; Il est impossible que les blancs continuent à avoir la main mise sur la connaissance de notre Histoire et de l’Histoire en général. Il est impossible qu’ils continuent de revendiquer cette Europe et son art construite par nous qu’ils ont usurpés; Ils doivent savoir que les noirs venus d’Afrique il y a 45.000 ans avjc ont construit cette Europe avec leur sueur et leur sang et qu’eux sont venus bien après à partir de 370apjc et ont agi en destructeurs, usurpateurs de cette culture européenne et de sa population. 


A propos des maladies et des vaccins fabriqués dans les laboratoires albinos pour réduire et décimer les Africains

L’OMS (organisation mondiale de la santé) a été créé par l’américain Rockfeller et est contrôlée par le Nouvel Ordre Mondial. Depuis que les USA ont suspendu en 2020 leur participation annuelle de 900 millions de $, son 1er contributeur est Mr Bill Gates 2è riche multimilliardaire mondial qui donne annuellement via sa fondation et sa société Gavi 800 millions à cet organisme, il finance aussi Big Pharma(les lobbies pharmaceutiques).

Bill Gates vise un programme de dépopulation de la planète qu’il revendique publiquement, les africains sont en 1ère ligne de son programme ; les brevets de virus comme ceux de Sida, Ebola ayant pour but de décimer la race noire, auraient été déposés respectivement par les Etats Unis en 1971 et 2009 ; Le virus du sida avait été à l’origine fabriqué pour éradiquer la race noire, mais pour des raisons génétiques cette maladie s’est retrouvée chez les blancs et les asiatiques ; les races blanches et asiatiques prenant leur origine dans la race noire ont des gènes identiques à ceux des noirs. L’homme noir est le modèle génétique original ; génétiquement Il n'existe qu'une seule espèce humaine : la race noire. Les blancs et les jaunes sont des sous-espèces dérivées de cette espèce.

Concernant le virus Ebola créé dans les laboratoires occidentaux afin aussi de décimer les Africains, les Européens ont poussé leur machiavélisme jusqu’à inventer un vaccin contre ce virus, vaccin qui aurait causé la mort de milliers d’enfants africains spécialement en République Démocratique du Congo, pays très riche et très convoité par eux.  



Concernant les vaccins, Bill Gates avec la complicité de l’OMS poursuit un programme diabolique de vaccination des africains. Les vaccins donnés aux africains et aux autres pays du tiers monde ne sont pas les mêmes que ceux donnés aux Occidentaux. Bien que les africains soient très peu touchés par des maladies qui atteignent surtout les occidentaux, l’OMS par la voie des menaces force les dirigeants africains à vacciner leurs populations ; ces vaccins contiennent des composants qui stérilisent les femmes tuent ou handicapent les noirs, spécialement les jeunes enfants ; A la date d’aujourd’hui en Mai 2020 l’OMS contraint les africains à accepter la vaccination contre le covid 19, maladie qui a fait 1520 morts en Afrique  sur 35.000 cas recensés en Mai 2020,contre des dizaines de milliers de morts dans les pays occidentaux et aux USA. L’Afrique est par excellence la terre d’expérience des vaccins parce qu’aucun dédommagement n’est ni prévu, ni mis en œuvre quand ces vaccins font des dégâts mortels ou handicapants dans la population, les africains sont ni plus ni moins des cobayes dépourvus de tout moyen de défense et ne peuvent refuser ces essais qui leur sont imposés de force et sans leur accord quand il s’agit de leurs enfants.

Il ne faut pas oublier que le programme des européens est : « l’Afrique sans les africains » dont le but est de nous éliminer afin de s’emparer de nos richesses : or, uranium, pétrole, nickel, platine, diamants, manganèse, hydrocarbures, gaz, charbon, titane, cobalt, bauxite etc… dont nos sols regorgent.

Toujours dans le but de nous voler nos matières 1ères en nous spoliant, ils n’hésiteraient pas à créer des mouvements terroristes dont les chefs et les soldats sont de pauvres africains démunis auxquels ils offrent des sommes d’enrôlement alléchantes afin qu’ils aillent tuer et faire fuir de leurs terres leurs frères. Une fois ces faits accomplis ils arrivent avec leurs bulldozers et leurs camions afin de retourner la terre pour en extraire le minerai ; certains de ces mouvements terroristes sont bien connus tels que Boko Haram, Acmi…

En outre, ils créent des guerres tribales en fabriquant des conflits entre les ethnies et donnent des armes aux 2 parties afin qu’elles s’entretuent. Ils ont recours aux plans les plus machiavéliques qui soient afin de détruire les africains pour leur voler leurs richesses


Les Vierges noires présentes dans presque tous les pays d’Europe ne sont-elles pas une preuve irréfutable de la présence passée des noirs en Europe ? Réflexions

Les Vierges noires sont des effigies féminines qui appartiennent à l’iconographie du Moyen Âge européen.

Il y a en Europe plus de 500 vierges noires avec Jésus noir. On les retrouve dans presque tous les pays européens : France, Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Hongrie, Italie, Lituanie, Pologne, Croatie, Malte, Espagne, Portugal, Luxembourg, Russie, République tchèque, Suède, Suisse, Irlande, Turquie. On les retrouve également hors d’Europe : Algérie, Afrique du sud, Sénégal, Etats Unis, Mexique, Japon, Liban, Brésil, Bolivie, Costa Rica, Chili, Cuba, Philippines etc….. Ce sont principalement des icônes et des statues byzantines dans les pays catholiques et orthodoxes. La France en compte 180 : ex : Vierge noire de la cathédrale de Chartres, Vierge noire de l’église de Notre Dame du Puy en Velay dans le Puy de Dôme, Vierge noire de Rocamadour en Bretagne, Vierge noire de Notre dame de Vassivière à Besse et St Anastasie, Vierge noire près de Paris à Neuilly sur Seine …..

La plupart d'entre elles sont des sculptures produites entre le XIe et le XVe siècle. Il existe également des centaines de copies non médiévales. Certaines sont dans des musées, mais la plupart sont dans des églises ou des sanctuaires et sont vénérées par les fidèles. De nombreuses Madones noires transforment les sanctuaires dans lesquels elles sont hébergées en certains des sites de pèlerinage les plus vénérés, en raison de leur présence.

Les Madones noires se sont révélées être des aides de dévotion au sein de la vie ecclésiale au cours des siècles. Beaucoup de ces images ont reçu l'approbation de l'autorité ecclésiastique à la lumière de l'approbation divine manifestée par des miracles bien attestés (approuvés par la suite par la direction de l'Église). La proéminence de la Vierge noire, est principalement due au caractère prétendument miraculeux de l'image.

Les Vierges noires semblent bien être à l’image de la population qui peuplait l’Europe avant les invasions barbares par les caucasiens à partir de 370 apjc et après : population qui était noire. Les caucasiens, race blanche barbare et païenne, n’auraient certainement pas fabriqué des vierges de race noire et surtout ayant rapport avec la religion orthodoxe ou catholique : religions créées par l’élite noire qui dirigeait l’Europe jusqu’à ce que les albinos s’imposent et s’emparent du pouvoir dans les pays européens en usant de la violence et de l’extermination de la population noire.  


Les leucodermes expliquent la couleur noire de la Vierge par le fait qu’elle aurait été fabriquée blanche mais serait devenue noire par l’accumulation de fumée provenant de l'utilisation de bougies votives et l'accumulation de crasse au fil des âges. Mais ils n’expliquent pas comment l’accumulation de fumée et de crasse aurait touché uniquement le visage et les mains et aurait épargné les vêtements ; Ces explications mensongères ne sont que des occultations de la vérité monstrueuse qu’ils tiennent à garder cachée : à savoir l’extermination des noirs d’Europe afin de les dépouiller. Cette présence de vierges noires dans presque tous les pays européens n’est-elle pas la preuve de l’existence passée en Europe de cette élite noire qui a établi les religions catholiques et orthodoxes, construit la culture européenne à travers les monuments architecturaux que vous admirez ; mais aussi bien à travers les lettres, les arts, la médecine, la philosophie, les sciences etc….qui font la fierté et l’orgueil des albinos, Européens actuels, qui les ont usurpés.


Je profite de ce passage sur les vierges noires pour évoquer les personnages de Jésus Christ et de Bouddha. Ces deux personnages revendiqués par les blancs et les jaunes à travers le christianisme et le bouddhisme (religions récupérées par les blancs et les asiatiques) ont été racialement transformés : Jésus était un Hébreu et en tant que tel il était noir car les anciens Hébreux étaient noirs. Je rappelle que les albinos ont pris le contrôle de la religion catholique et Jésus de noir a été représenté avec le teint basané et les cheveux noirs, puis il a été dépeint carrément blond aux yeux bleus. Quant à Bouddha né dans le nord de l’Inde, actuel Népal, il était comme tous les népalais de teint foncé avec des yeux bridés, les adeptes du bouddhisme le représentent avec la peau jaune et les yeux bridés.


QUELQUES VIERGES NOIRES  EN EUROPE AVEC JESUS

LE CAS DE L INDÉPENDANCE D HAITI

L'île des Antilles n'est pas endettée, elle est créancière. C'est la France qui lui doit de l'argent. Explications de Jérôme Duval, du CADTM. (politis.fr)

La misère des pays colonisés s’est largement accrue en raison d’un transfert de dette : les dettes contractées par les puissances coloniales auprès de la Banque mondiale pour rentabiliser au mieux leurs exploitations dans leurs colonies ont ensuite été transférées sans leur consentement aux pays colonisés qui accédaient à leur indépendance. Elles constituent un cas de dette odieuse, tout comme les dettes ultérieures contractées pour rembourser celles-ci.

À Saint-Domingue, dans la nuit du 22 au 23 août 1791, des dizaines de milliers d’esclaves entrent simultanément en insurrection armée, impulsant un long processus qui amène à la première abolition de l’esclavage de toute l’histoire, le 29 août 1793, et à la proclamation de l’indépendance. Saint-Domingue, récupérant alors le nom d’Haïti, devient la première république noire indépendante en 1804, cas unique dans l’histoire d’une révolte d’esclaves qui ait accouché d’un État. La France n’a sans doute jamais pardonné cette insurrection, entraînant la perte de revenus de son système esclavagiste et des milliers de plantations de sucre et de café détruites. Haïti la paie très chère : en 1825, le pays est contraint de payer à la France 150 millions de francs-or (soit le budget annuel de la France de l’époque) destinés à « indemniser » les anciens colons maîtres d’esclaves pour perte « de propriété », en échange de la reconnaissance de son existence en tant qu’État-nation. La rançon est imposée sous la menace d’invasion militaire : le 17 avril 1825, une flotte de 14 navires de guerre était massée dans la rade de Port-au-Prince, prête à intervenir, laissant entrevoir une possible restauration de l’esclavage en cas d’insoumission.

Cette rançon extorquée au peuple haïtien pour avoir « osé » accéder à l’indépendance, fut renégociée treize ans plus tard, en 1838, à 90 millions suite à un accord scandaleusement nommé « Traité de l’amitié ». Faisant ployer des générations sous le poids d’une dette illégitime, Haïti qui a lutté de longues années pour s’émanciper de la tutelle française et s’affranchir de l’esclavage, paiera, de 1825 à 1883, jusqu’au dernier centime la rançon à ses anciens colons. Pour Louis-Georges Tin, président du Conseil représentatif des associations noires (Cran), « l’argent doit revenir à l’État haïtien et à la société civile haïtienne. L’heure est venue de réparer cette double peine subie par l’île, l’esclavage puis la rançon. Le dénuement d’Haïti est dû au paiement de ces 90 millions de francs-or qui ont obligé le pays à s’endetter sur des décennies ».

Cette somme considérable obligea Haïti à s’endetter jusqu’en 1946, et le pays fut durablement entraîné dans la spirale infernale du surendettement, de l’appauvrissement et de l’instabilité

En avril 2003, à l’occasion du bicentenaire de la mort de Toussaint Louverture, le président Jean-Bertrand Aristide affirme que c’est la France qui a une dette envers Haïti et non l’inverse. Il demande « restitution et réparation » pour les dommages commis par l’esclavage et pour la rançon exigée en 1825. Il réclame à la France 21 milliards de dollars, soit la valeur capitalisée des 90 millions de francs-or payés comme tribut. Mais après l’intervention politique et militaire franco-étasunienne qui a abouti au renversement d’Aristide en février 2004, les différents régimes qui vont se succéder à la tête de l’État haïtien, abandonneront la réclamation de restitution.

Il faudra attendre le tremblement de terre du 12 janvier 2010, provoquant au moins 250 000 morts et près de 1,3 million de sans-abris, pour qu’un président français se décide à fouler le territoire de son ancienne colonie pour la première fois depuis l’indépendance de l’île en 1804. Nicolas Sarkozy effectue finalement une visite éclair d’à peine quatre heures le 17 février 2010. Et d’annoncer quelque 326 millions d’euros d’aide. Or de cette somme, 56 millions ne seront pas mobilisés puisqu’il s’agit d’effacement comptable auprès du Club de Paris de la dette bilatérale que l’île a contractée vis-à-vis de la France.

La visite du président François Hollande le 12 mai 2015 a été accueillie par des manifestants réclamant « réparation » et « restitution » par la France de la somme versée par Haïti pour son indépendance. Hollande s’il a parlé de dette morale s’est toujours refusé à la restitution des milliards qu’Haïti a versés à la France. Cette dette morale, jamais Haïti n’en a demandé réparation. Elle est irréparable, nous en convenons. ... la France a aussi une dette financière vis-à-vis d’Haïti. Cette dette est un cas unique dans l’histoire. C’est la seule fois où les vainqueurs ont payé tribut aux vaincus ». Et c’est de cette rançon payée pendant tout le XIXe siècle qu'il faut parler, puisqu’elle a entravé l’économie haïtienne, étranglé son développement et hypothèque encore son avenir.

Selon la théorie de la justice réparatrice, il ne suffit pas de reconnaître le tort causé, ce que Hollande a fait en 2015 ; il faut aussi restituer le bien volé et compenser la victime pour le tort causé, ce que le peuple haïtien réclame de la France aujourd’hui.

En 1988, les États-Unis ont offert des réparations aux Japonais-Américains indignement traités pendant la Seconde Guerre mondiale et ils en ont offert en 2011 aux Amérindiens dont la terre des ancêtres a été piètrement gérée par le gouvernement américain (Hétu, 2019). Les Allemands, dans le Traité de réparation Israélo-Allemand de 1952, ont proposé des réparations aux Juifs pour le traitement qu’ils les ont fait subir (Giniewski, 1954). Pourquoi les descendants d’esclaves noirs ne peuvent pas bénéficier du même traitement ?

Les Français bénéficient à ce jour des avantages procurés par le système esclavagiste en général et du paiement de la dette d’indépendance d’Haïti en particulier. Leur prospérité actuelle est la résultante directe de ces injustices passées. Ils ont une responsabilité collective de réparer ces torts (Dryzek, J., et al., 2008 ; Thompson, 2018; Hétu, 2019). De plus, la France en tant qu’institution perdure dans le temps. Si les gens, émissaires de l’institution, qui ont perpétré ces crimes ne sont plus de ce monde, l’institution quant à elle est encore présente ; qu’elle paye ce qu’elle a injustement acquis. Ainsi, « Étant liée à des enjeux considérables de justice économique, la réparation ne pouvait être balayée d’un revers de la main » (Tin, 2013; p. 20). Par ailleurs, s’acquitter de cette dette ne nuira aucunement au bien-être actuel du peuple français, alors que cela fera une grande différence dans la vie des Haïtiens. C’est un petit sacrifice qui contribuera au bien d’un très grand nombre.

L’argent qui aurait servi à développer le pays a été extirpé pour compenser une armée vaincue (les français); du jamais vu dans l’histoire de la guerre, que le vainqueur ait à payer un tribut au vaincu (Duval, 2017). La raison du plus fort doit-elle toujours être la meilleure et cautionner même l’inacceptable ?


Les causes de la déforestation en Haiti

C’est d’abord à l’Empire français que l’on doit une part significative de la suppression de la forêt vierge au XVIIe et au XVIIIe siècles, détruite pour laisser place à des plantations de canne à sucre. La déforestation est aussi la conséquence du commerce de l’acajou ainsi que d’autres bois précieux, utilisés en particulier pour rembourser la dette imposée à Haïti par la France à la suite de son indépendance. Une autre cause est l’utilisation du charbon de bois :le charbon de bois est le combustible le plus utilisé pour cuisiner, pour une population de plus de 10 millions de personnes. . Il faut savoir que la part de déforestation impliquée dans l’utilisation du charbon de bois se rapproche plus de l’élagage que de la coupe des arbres ; elle a accru la profonde misère dans laquelle se sont trouvés les haïtiens afin de payer la rançon imposée par la France. 

Situation de misère de Haiti

Président français Hollande en visite en Haiti en 2015


A PROPOS DE LA PRÉSENCE CHINOISE EN AFRIQUE

J’évoque ce sujet car j’ai personnellement entendu des africains se plaindre de la présence chinoise sans se référer à l’occupation occidentale passée et présente, bien pire.

La présence chinoise en Afrique est très décriée et de plus en plus, spécialement par les occidentaux qui voient les chinois comme des concurrents leur prenant des marchés qui selon eux leur reviendraient en raison de la main mise qu’ils ont sur l’Afrique et ses richesses ; Mais il faut savoir que la Chine et l’Inde ont été les premiers pays depuis l’Afrique précoloniale à commercer avec les Africains ; Les relations étaient empreintes de respect et jamais les chinois n’ont commis ni invasions, ni génocides, ni mise en esclavage des noirs contrairement aux blancs dont toute l’économie donc le bien être repose sur l’exploitation, l’esclavage des noirs dont ils tirent profit jusqu’à aujourd’hui. Les occidentaux : Américains en tête ont envahi, exploité tous les pays non occidentaux, ont génocidé les populations, volé, exploité leurs ressources minières et forestières ; les chinois n’ont pas de pareils comportements à leur actif. Depuis que la Chine a commencé à travailler avec les pays africains ces derniers connaissent une prospérité nettement supérieure aux relations de domination avec les blancs qui exploitaient les africains de la manière la plus honteuse qui soit et sans le moindre scrupule, en les enfonçant dans une misère et une dette grandissantes accompagnées de leurs mépris pour la race noire. Dans les rapports Chine Afrique, la Chine propose aux chefs d’Etat africains par l’intermédiaire de la Banque de Chine de leur construire des infrastructures : écoles, hôpitaux, logements, ponts etc….Choses que les Européens n’ont jamais faites. En retour ils obtiennent le droit d’exploiter les ressources minières . Contrairement aux Américains, aux Français ils n’ont pas de bases militaires installées en Afrique pour intimider les africains, organiser des coups d’Etat violents pour installer des chefs d’Etat désignés par eux et leur accordant des marchés à leur profit. Ils n’ont pas non plus inventé des maladies (Sida, Ebola) pour décimer les africains. Evidemment certaines entreprises chinoises et des chinois commettent des abus, Mais n’appartient-il pas aux pays africains de se faire respecter et exercer des sanctions contre ces abus ? les africains doivent faire la loi chez eux et sévir.

 

Les tirailleurs sénégalais- Le massacre de Thiaroye en 1944

La création d’un corps de tirailleurs dits « sénégalais » répondait initialement aux besoins d’effectifs pour les guerres coloniales. L’Empire colonial français n’aurait peut-être pas existé sans ces troupes noires qui ont participé à toutes les opérations de conquête de territoires menées par la République tout au long du XIXe siècle en Afrique et à Madagascar. Elles ont remplacé progressivement les soldats européens de base qui résistaient mal aux conditions climatiques tropicales. Ces militaires africains se sont rapidement retrouvés sur les théâtres d’opérations en Europe.

Les tirailleurs sénégalais étaient un corps de militaires appartenant aux troupes coloniales, constitué au sein de l'Empire colonial français en 1857» et dissous au début des années 1960.

Les tirailleurs sénégalais ne sont pas nécessairement Sénégalais, ils sont recrutés dans toute l'Afrique noire aussi bien en Afrique de l'Est qu'en Afrique centrale et occidentale. Le terme « sénégalais » leur est donné du fait que le premier régiment de tirailleurs a été créé au Sénégal. Ces unités d'infanterie vont rapidement désigner l'ensemble des soldats africains de couleur noire qui se battent sous le drapeau français et qui se différencient ainsi des unités d'Afrique du Nord, telles les tirailleurs algériens.

Le recrutement est fondé sur le décret du 7 février 1912 qui institue le recrutement par voie de réquisition. La France a d’énormes besoins en hommes. Dès 1916, une véritable chasse aux recrues fut mise en place. Ce système de recrutement qui s’assimile à des méthodes de « rapts » comme au temps des traites négrières suscite des révoltes dans les villages africains. Certaines sont très durement réprimées en juin 1916 par la France, qui fait tirer à l'artillerie sur une dizaine de villages « récalcitrants », tuant plusieurs milliers de civils.

La conscription devint obligatoire dans les colonies dès 1919. Le gouvernement français appela l’Afrique à la rescousse dès l’imminence d’une nouvelle guerre avec l’Allemagne.

Dans l’armée française les tirailleurs étaient victimes de discriminations. Alimentaires : leurs rations étaient de moindre qualité que celle des soldats blancs ; dans le travail ils étaient utilisés à des travaux subalternes et à des corvées.

De nombreux Africains sont morts sur les champs de bataille français de la Première Guerre mondiale. Ils étaient en première ligne. Pour beaucoup, ils ont été la chair à canon de la Première Guerre Mondiale,

Les historiens parlent de 72 000 combattants de l’ex-Empire français morts entre 1914 et 1918 sur les 180.000 mobilisés.

Lors de la 2è guerre mondiale, entre 1939 et 1945 ils furent près de 300.000 hommes venus aussi bien d’Afrique du Nord que de l’Afrique noire (140.000 d’Afrique sub-saharienne). Plusieurs milliers moururent dans les camps de prisonniers de guerre, sommairement exécutés par les Allemands, ces derniers les considérant comme des sous-hommes.


Les tirailleurs sénégalais participèrent entre autres à la bataille de France, à la conquête de l'île d'Elbe en juin 1944 et à la prise de Toulon, à la suite du débarquement de Provence en août 1944. Concernant ce débarquement, sur les 350.000 soldats engagés, environ 90% étaient issus des colonies françaises. Leur formation militaire était sommaire « Chez nous, il n'y avait pas de volontaires. On recrutait les gens de force dans leurs villages, confirme le caporal burkinabè Bouakal Lourba au micro de RFI en 2014. Avant de partir à la guerre, on nous a montré comment utiliser un fusil, comment le démonter, comment le remonter. Mais c'est tout seuls qu'on a appris à se protéger pendant les combats. » Lorsqu'ils débarquent en Provence, beaucoup ont déjà l'expérience du feu.

Ils ont largement contribué à la réussite de cette opération et à la libération des grandes villes comme Marseille, Toulon ou Fréjus.

Ils ont joué un rôle décisif dans la libération de la métropole en 1944-45.

Ils se sont également battus pour l’Empire colonial français, et ont été engagés dans des conflits qui ont opposé la France à ses colonies : en Indochine, en Algérie, à Madagascar.

Le massacre de Thiaroye

En 1944, un premier contingent de tirailleurs sénégalais est libéré, puis rapatrié à Dakar. Fraîchement débarqués le 30 novembre 1944, ces soldats sont transférés au camp militaire de Thiaroye dans la banlieue de Dakar, pour être démobilisés. Ils n'ont toujours pas perçu leur solde de captivité et diverses primes.1/5 de ces montants leur avait été versé avant leur embarquement et ils devaient percevoir les 4/5è à leur arrivée. Devant le refus des autorités françaises de les dédommager ils se révoltèrent pour réclamer le paiement de leurs arriérés de soldes et de leurs primes de démobilisation. La mutinerie fut violemment réprimée, faisant plusieurs centaines de morts (environ 400) et de nombreux blessés. Leurs corps reposent dans des fosses communes et un mensonge d'Etat odieux cache cette vérité. La France n’a reconnu que 35 morts enterrés au cimetière militaire de Thiaroye, portés à 70 sous le Président Hollande.


Ces tirailleurs ont été assassinés par la France, pour avoir demandé le paiement de leur solde. Au lieu de reconnaître cette fusillade, les officiels français s'embourbent dans des machinations historiques, trafiquant des archives, produisant des rapports falsifiés pour voiler l'histoire. Le gouvernement sénégalais de son côté ne fait rien pour exhumer les corps malgré les demandes des familles, tant que la France ne donne pas son feu vert. C'est encore la Françafrique.

Les événements du camp de Thiaroye ont longtemps représenté pour les Africains l’exemple même de l’injustice coloniale et de l’ingratitude de la métropole envers les soldats indigènes qui avaient pourtant donné le meilleur d’eux-mêmes pour sa libération.


Cristallisation

La déception de ces soldats s’est creusée un peu plus lorsque le Parlement français a adopté en 1959 le décret dit de « cristallisation » bloquant le montant des pensions, retraites et allocations payées par l’Etat français aux anciens combattants et fonctionnaires issus des colonies. Il faudra attendre la sortie du film Indigènes (2006) de Rachid Bouchareb qui revient avec justesse et rigueur sur les sacrifices des anciens tirailleurs, pour que les législateurs français décident en 2007 la décristallisation des pensions.

Celles-ci ont aussi été revalorisées pour qu’enfin les anciens combattants africains de l’armée française perçoivent la même somme que les soldats français engagés dans la guerre. Sauf qu’entre-temps la majorité des tirailleurs sont déjà morts ; ces sommes n’ont jamais été versées à leurs familles.

- LES CAUSES REELLES DE L’ABOLITION DE L’ESCLAVAGE


Elles sont essentiellement économiques, nullement philanthropiques comme l’ont exprimé les pays esclavagistes

L’esclavage a commencé dès la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb en 1492. Mais c'est bien au début du XVIe siècle, à l'initiative des Portugais, que la traite des esclaves prend son essor et que va naître le commerce triangulaire. Il est appelé ainsi car il concerne trois continents. Les pays européens affrètent des navires qui se rendent en Afrique. Là, les Européens échangent des marchandises contre des esclaves africains qu’ils capturent. Les captifs sont emmenés sur le continent américain et aux Antilles où ils sont vendus aux esclavagistes européens, propriétaires de champs de coton ou de canne à sucre. Le système esclavagiste a permis d’accumuler d’énormes profits au bénéfice des colons et de la métropole colonialiste, les intérêts économiques en jeu étaient importants et énormes.


Durant plus de trois siècles, le commerce triangulaire, aussi appelé traite négrière, va ravager le continent africain. Des dizaines de millions d'Africains ont été capturés durant cette période. Plusieurs millions d'entre eux sont morts à la suite de cette capture, le plus souvent lors de leur transport vers le continent américain. Sur le continent africain pour 1 noir capturé 10 étaient tués. Le voyage qui durait plusieurs mois s'effectuait dans des conditions sanitaires abominables et inhumaines. Le commerce triangulaire marque le début de la colonisation. Il a profondément modifié le visage du monde.

Sur la plantation les conditions de travail étaient inhumaines : l’esclave travaille comme une bête du matin au soir et tous les jours, il est constamment épuisé, n’a aucun intérêt dans le travail qu’il réalise, par résistance il sabote le travail, il est sous-alimenté, les révoltes d’esclaves sont nombreuses.

Concernant les traitements infligés aux esclaves dans les colonies françaises, le code noir (1685) a défini les peines corporelles auxquelles s’exposaient les esclaves.

Elles varient selon la gravité de l’acte déclaré répréhensible : le fouet ou les verges (bâtons souples), le marquage à l’épaule d’une fleur de lys au fer rouge, les deux oreilles coupées, le jarret tranché, la peine de mort (pendaison, bûcher ou roue).


Les vraies raisons de l’abolition de l’esclavage sont dans les nouvelles conditions de l’économie au 19è siècle. Ce sont :

-La fabrication du sucre à partir de la betterave – La révolution industrielle – La faible productivité du travail servile

-La fabrication du sucre à partir de la betterave

Au 15ème siècle, la betterave était présente dans l'Europe entière. En 1801, la première sucrerie industrielle était construite. Le sucre de betterave se pose comme concurrent du sucre de canne. La maîtrise du raffinage de la betterave

sucrière (créations d’usines pour la production du sucre de betteraves) ôta toute nécessité de l'esclavage dans les champs de canne à sucre à partir du début du XIXe siècle. Les esclavagistes étaient contraints d'envisager la libération des noirs qui devenaient de moins en moins rentables comparés à la production du sucre de betterave. L’introduction d’usines pour le traitement de la canne à sucre rendra cette main d’œuvre servile superflue et onéreuse.

-La révolution industrielle- La faible productivité du travail servile

-La révolution industrielle sera le remplacement d’une société basée sur l’agriculture par une société basée sur l’industrie ; Dès les années 1820 des économistes dénoncent l’esclavage comme système non rentable, onéreux et entravant l’industrialisation et le capitalisme. Les critères de rentabilité et de productivité seront au 1er plan. On fera ressortir la faible productivité du travail servile : l’esclave travaille comme une bête du matin au soir et tous les jours, de ce fait, il est constamment épuisé, sous-alimenté, n’a aucun intérêt dans le travail qu’il réalise, par résistance il sabote le travail, les révoltes d’esclaves sont nombreuses.

Selon le mouvement abolitioniste de 1830 qui fait valoir les conséquences économiques et politiques de l’esclavage: L’esclavage doit être aboli, c’est un système onéreux, non rentable pour les colons et la métropole, il a instauré dans les colonies un rapport de force défavorable aux colons (souvenir de Haïti qui a pris son indépendance en 1802 suite à un soulèvement d’esclaves) Il faut abolir l’esclavage avant que les révoltes d’esclaves qui finiraient par être victorieuses n’amènent la perte des colonies.

Ces conditions sont propices à la naissance de sociétés abolitionistes au XIXe siècle qui vont prôner la condamnation morale de l'esclavage et demander son abolition.

Parmi les principaux pays esclavagistes, l'abolition de l'esclavage a été actée en 1833 pour le Royaume-Uni, 1848 pour la France et 1865 pour les États-Unis. En France, depuis le 21 mai 2001, une loi a été votée pour la reconnaissance de l'esclavage comme étant un crime contre l'humanité ; mais à propos des réparations les pays concernés par ce crime refusent jusqu’à ce jour de dédommager les descendants d’esclaves. Les colons se sont vus attribuer les terres et ont été grassement dédommagés ; les noirs n’ont strictement rien reçu sauf la liberté et se sont retrouvés dans des conditions très précaires d’existence.


Les descendants d’esclaves n’ont jusqu’à ce jour jamais été dédommagés de l’esclavage subi par leurs ancêtres malgré leurs requêtes judiciaires faites aussi bien en France qu’aux Etats Unis. En décembre 2017,en Martinique, la cour d'appel a refusé de reconnaître l'existence d'un préjudice direct et personnel subi par les demandeurs, «près de deux siècles après l'abolition définitive de l'esclavage» par la France en 1848. Elle a déclaré l'action en réparation irrecevable car prescrite. En 2019 la Cour de Cassation rejette le pourvoi en jugeant l’action prescrite.

Les Africains et Afro-Américains égrènent les exemples d'autres réparations: l'Allemagne vaincue contrainte de payer 132 milliards de marks aux Alliés et 6milliards de dollars à Israël pour le génocide des Juifs; le Japon s'excusant pour les atrocités de son armée en Asie et acceptant de négocier le dédommagement des «épouses de réconfort», esclaves sexuelles pour ses soldats; la reine d'Angleterre consentant des dédommagements aux Maoris de Nouvelle-Zélande dépossédés de leurs terres en 1863; l'Australie acceptant des compensations financières pour les mauvais traitements infligés aux Aborigènes et l'arrachement à leur famille de 100 000 enfants entre 1910 et 1970; plusieurs Etats occidentaux, dont la Suisse, contraints de réparer les spoliations faites aux Juifs, etc.


Les préjudices de l’esclavage qui a duré plus de 300 ans sont infiniment plus graves 

Rien à ce jour n'a été fait pour ceux dont le continent l’Afrique, fut saigné de ses meilleurs enfants pendant plus de trois siècles, avant d'être livré à la colonisation et à la spoliation de toutes ses richesses. Ils ont même été ignorés des réparations qui les touchaient : en 1847, l'Angleterre n'indemnisera que les propriétaires d'esclaves, privés de leurs «biens»(les esclaves), pour un montant total de 20 millions de livres sterling de l'époque. Aux Etats-Unis, la promesse faite par le Congrès en 1865 d'indemniser chaque ancien esclave avec « une mule et 40 acres (16 hectares) de terre » n'a jamais été tenue, alors que les propriétaires blancs ont été généreusement indemnisés. Dans les colonies françaises aussi, les colons blancs ont été grassement indemnisés. Pourtant, l’Amérique et l’Europe se sont économiquement construites sur l’esclavage des noirs et jusqu’à ce jour bénéficient des avantages économiques que leur a apporté ce commerce hideux.

Aujourd’hui, l’Albinos moyen pense qu’il (les Albinos) constitue la majorité des humains sur la terre (au lieu d’une petite minorité). Ils pensent qu'ils ont commencé les civilisations du monde (alors qu'en réalité ils n'en ont commencé aucune). Ils pensent même à tort qu'ils sont les personnes décrites dans les statues et les peintures de tombes égyptiennes.

Et ils pensent qu'ils sont en bonne santé, normaux et chez eux dans le monde, alors que le Soleil est leur ennemi à cause de leur manque de pigmentation ; le cancer de la peau est la punition de l'insouciance. Ne serait ce pas la carence en neuromélanine qui en les privant d'empathie, de sensibilité, en faisant d'eux des êtres agressifs, les a poussé à asservir les races brunes et noires ?

Le contrôle de l'information et des médias par l'Albinos a été absolu, total. L'Albinos moyen n'a aucune idée de toutes ces vérités développées ci-dessus. Et en ce qui concerne la vérité sur les Rois noirs au pouvoir en Europe, il vous regarde comme si vous êtes fou!

Nous ne devons pas penser qu'un jour le blanc ou le jaune se culpabiliseront des sentiments de rejet qu'ils expriment à notre égard, en auront des regrets, et ferons la démarche de réparation, c'est à nous qu'il appartient de faire ce travail de réhabilitation, de respect ; de les éduquer sur les réalisations artistiques et scientifiques faites grace à leur mélanine par les noirs à travers les siècles dans l'élaboration des cultures mondiales:toutes originellement noires ; C'est par cette connaissance que nous pourrons espérer être considérés au lieu de subir. Ce travail doit être fait pas seulement par la diaspora à l'étranger mais aussi dans les pays d'Afrique : sensibiliser les noirs sur les grandeurs accomplies grâce à leur mélanine, les enseigner aux autres peuples en utilisant divers moyens de communication.

Nous devons nous organiser afin de combattre tout discrédit sur l'homme noir.

Gandhi en Inde n'a pas pris les armes car il savait que la Grande Bretagne qui colonisait son pays possédait tous les moyens en armes pour contrecarrer ses actions;par ses mouvements pacifiques il a libéré son immense pays de l'oppresseur britannique. Nelson Mandela en Afrique du Sud a libéré son pays de l'apartheid sans avoir eu besoin de prendre les armes. Ces personnalités et bien d'autres : je cite Aimé Césaire homme politique de la Martinique, doivent être pour nous des modèles afin d'organiser notre libération du joug leucoderme.

Je pense souvent que ce qui nous nuit est notre défaut d'agressivité, de cruauté, de prédation qui nous mettrait à l'égal du blanc ; mais la haine, la violence, le meurtre sont ils les meilleures solutions ?

D'autre part, certainement en raison du succès des noirs sur les plans évoqués ci-dessus,et aussi probablement à cause du réveil timide de l'homme noir, certains médias publiques reconnaissent l'existence du noir en Europe avant le blanc. C'est ainsi qu'en 2018, il a été révélé par ces médias que l'homme noir était présent en Europe depuis des dizaines de milliers années et était le 1er habitant de Grande Bretagne : Cheddar Man était un homme noir dont les ossements datant de plus 10,000 ans ont été retrouvés en Grande Bretagne. D'autres ossements ont été trouvés et reconstitués en Europe ;ces ossements datant de 34 000à 36,000 étaient négroïdes. La France elle, reste timide sur ces sujets.

En outre, seraient ce toujours les compétences des noirs grâce à leur mélanine qui font que, de plus en plus de blancs en Europe réalisent que la peau blanche serait une anomalie ?. La mélanine est l'un des compléments alimentaires le plus vendu et très en vogue, je précise pour le bronzage. J'ai parlé plus haut du vol de notre mélanine que recherchent les leucodermes pour ses qualités.

Afrique post-coloniale.  Regardez  comment les albinos aiment nous représenter après nous avoir volé, dépouillé,pillé